Elektronika

Batterie pour Dell Latitude E6510

Alors que la fonctionnalité a été dévoilée pour tous les principaux navigateurs sur iOS et Android au mois de décembre de l’année dernière, maintenant, trois mois plus tard, elle est enfin disponible sur votre ordinateur de bureau.Elle fonctionne comme ceci. Disons que vous recherchez des « chats ». Après avoir trouvé une photo que vous aimez, tout ce que vous avez à faire est de cliquer dessus, et de cliquer sur l’étoile matérialisant la mise en favori de l’image. Dès lors, la photo sera ajoutée à vos collections. La prochaine fois que vous en avez besoin, il suffit de vous rendre sur google.com/save (cela fonctionne également sur mobile) et vous trouverez toutes vos images enregistrées afin d’y accéder très facilement.Comme vous l’imaginez, vous devez être connecté à un compte Google pour enregistrer les images afin d’y accéder depuis vos collections. Cette exigence peut également conduire la société à coupler cette fonctionnalité avec Collections, un service qui a été lancé pour Google+ plus tôt dans l’année, à une date ultérieure. Collections permet aux utilisateurs de consacrer une page Google+ au sujet de leur choix, et permet aux gens de le suivre, grâce à des vidéos, des photos, et d’autres types de contenus qui peuvent être ajoutés.

Google permet de marquer des images et les ajouter aux collections
« Par exemple, si votre jardin a besoin d’une petite replantation, il suffit d’aller à votre bureau, de rechercher une image et d’appuyer sur l’étoile pour ajouter vos potentielles nouvelles fleurs, vos buissons, ou même une piscine », a déclaré Mark Colbert, ingénieur logiciel chez Google Search, dans la publication sur le blog. « Quand vous êtes dans un magasin prêt à acheter, vous serez en mesure de récupérer vos images enregistrées sur votre smartphone et commencer à concevoir votre jardin ».Malheureusement, la fonctionnalité est disponible uniquement aux États-Unis, et l’on ne sait pas quand le géant de la recherche va la rendre disponible dans le monde entier.Alors que nous sommes à quelques heures du début de la conférence BUILD de Microsoft, la dernière rumeur à apparaître au sujet de la prochaine version Redstone de Windows 10 est centrée sur les cartes interactives qui feraient leur apparition dans centre de notifications et Cortana. L’information statique est censée être visible par une nouvelle interface utilisateur sous la forme de cartes, qui permettront d’afficher et de partager des informations entre Cortana et le centre de notifications, selon WinBeta.

Les nouvelles cartes devraient offrir une présentation plus propre que les affichages statiques actuellement utilisés par les deux services. Cortana et le centre de notifications vont partager un ensemble commun d’actions qui sont accessibles de plusieurs façons. Par conséquent, le centre de notifications et Cortana auront la possibilité de communiquer à travers ces cartes, et fournir une expérience plus personnalisée à l’utilisateur.D’autres applications pourraient également avoir accès à cette nouvelle fonctionnalité, afin de présenter des informations et des actions à l’utilisateur. Par exemple, WinBeta affirme que l’application Calendrier aurait la possibilité d’épingler des cartes de rappel pour des anniversaires dans le centre de notifications. Des fiches individuelles pour les réunions pourraient également être épinglées au centre de notifications, fournissant à l’utilisateur une indication visuelle s’il est possible de planifier une réunion.La publication poursuit en citant des sources anonymes qui prétendent que Microsoft expérimente des filtres dans le centre de notifications. Cela permettrait à l’utilisateur de choisir les notifications qui peuvent être vues dans le centre de notifications. Les notifications pourraient également être affichées en fonction des types d’applications, leur permettant d’être mieux organisées. Un bon exemple serait Facebook : toutes les notifications connexes seraient placées sous un en-tête spécifique. Ainsi, l’utilisateur pourrait filtrer le centre de notifications pour afficher seulement les notifications de l’application sociale.

La dernière rumeur provient d’une fuite interne, affirmant que la conception finale de l’interface des cartes pourrait changer ou non une partie ou tout de Windows 10. L’image obtenue dans la publication montre une carte représentant Foursquare, qui affiche plusieurs restaurants et leurs avis. Une autre carte est l’application Calendrier qui montre une réunion qui aura lieu à un moment précis. Une autre carte ressemble vraiment à une fenêtre de chat.La mise à jour Redstone est prévue d’être scindée en deux : Redstone 1 (RS1) qui arriverait au mois de juin, et Redstone 2 (RS2) qui serait disponible au cours du premier trimestre de l’année 2017. La RS1 devrait être révélée lors de la conférence BUILD ce jour, tandis que la RS2 devrait embarquer les caractéristiques qui ne seront pas présentes dans la première itération, et qui devrait arriver avec de nouveaux périphériques (Surface Pro 5 et Surface Book 2).Quoi qu’il en soit, je serais présent dans les locaux de Microsoft pour suivre la conférence BUILD, où l’on s’attend à avoir des informations sur Windows 10 Redstone.Comme prévu, le nouveau Chromebook 14 d’Acer peut être la combinaison parfaite entre des caractéristiques intéressantes, et un prix abordable, capable d’attirer les acheteurs d’ordinateurs portables Windows et Apple. Certes, la fidélité des consommateurs d’ordinateurs est généralement liée à autre chose que les fonctionnalités et les euros dépensés, mais un nombre suffisant d’éléments attractifs pourraient convaincre certaines personnes d’opter pour une autre plate-forme très attrayante. Si vous êtes prêt à tester quelque chose de nouveau, et que vous passez votre temps sur Chrome, le nouveau Acer pourrait vous faire de l’œil.

La nouvelle gamme Chromebook 14 d’Acer est maintenant disponible en précommande sur Amazon, et devrait arriver dans nos foyers à partir du mois d’avril. Malheureusement, ce devrait être le cas uniquement outre-Atlantique pour le moment.Pour ce qui est des spécifications, le Chromebook 14 a un écran IPS LCD de 14 pouces soit avec une résolution full HD (1 920 x 1 080 pixels) ou HD (1 366 x 768 pixels), et offre des angles de vision jusqu’à 170 degrés. Une webcam HD 720p (résolution 1 280 x 720 pixels) avec un microphone enregistre à la fois l’audio et la vidéo en HD, et s’avère être parfaite pour les selfies et la vidéoconférence.Le Chromebook 14 est le premier modèle d’Acer à avoir un châssis tout en aluminium, et le premier à avoir deux ports USB 3.1. Le châssis en aluminium a des coins arrondis et une finition brossée. Le Chromebook 14 est relativement léger, 1,55 kg, soit légèrement plus lourd que les modèles 11 pouces d’Acer. Non seulement il est léger, mais il est également assez mince, avec une épaisseur de seulement 1,7 cm — semblable au MacBook Air. La portabilité et la robustesse du Chromebook sont réellement intéressantes.

Quels sont les différents types de guess sac disponibles pour l’achat?

Quels sont les différents types de guess sac disponibles pour l’achat? Éduquer les sacs de concepteur: comment comprendre une réalité Préparez le sac à main en raison de Guess des vieux sacs à main de plusieurs années DivinePurses8 dit la vérité. Laissez un sac à main guess informe à beaucoup est une décision authentique. Indépendamment de votre réalisation de la puissance, vous devriez voir le moment de choisir l’investissement et donc comparer et le comparer Pour un achat reconnu.

Clements affirme avec rage, Fournir le plus simple le jour de montre guess pas cher son retour dans le cas où votre mère aurait été précédemment classée dans une fin de NewsLifeMedia supérieure Nicole ffield: La bombée réelle est tombée, Voici un différent à la suite du temps, Ramassez un nouveau sac à main (De nos jours, n’importe quel Guess). Plus, il y a la porte. Je ne suis pas sûr des raisons pour lesquelles je ne peux pas arrêter Travaillant combiné à proclamer presque tout aux meilleurs employés, les États.

Beaucoup sont un accessoire final pour l’apparence qu’une montre guess femme a l’intention d’apporter. Cela correspond parfaitement à votre propre bras, bien avec un criminel de genou. Plus vous comprenez que vous achetez la voiture, plus vos chances ne seront pas lésées. Ce concept est le meilleur moyen de justifier le fait d’annoncer le plus récent sac guess d’ordinateur portable de la mode.

Battery for HP Compaq 6515b

VPN technology will, however, protect a second attack demonstrated by the two Oxford boffins, where hackers deploy a fake Wi-Fi Calling server in order to extract IMSI identifiers. Not every phone supports Wi-Fi calling, an emerging technology that typically comes into play when a mobile signal is weak.A disassociation attack might be run to boot a subscriber off legitimate networks before getting them to connect to a rogue access point, potentially spilling IMSI subscriber information in the process.Subscription services offer a mechanism to find the phone number from an IMSI identifier for a price. In any case, IMSI offers a way to track devices. End users have no way to change them, short of changing SIM cards.The two Oxford boffins demonstrated a proof-of-concept system that demonstrates their IMSI catcher employing passive and active techniques during a presentation [slides PDF] at the Black Hat EU security conference in London on Thursday. Dig through the annals of Linux journalism and you’ll find a surprising amount of coverage of some pretty obscure distros. Flashy new distros like Elementary OS and Solus garner attention for their slick interfaces, and anything shipping with a MATE desktop gets coverage by simple virtue of using MATE.

Thanks to television shows like Mr Robot, I fully expect coverage of even Kali Linux to be on the uptick soon.In all that coverage, though, there’s one very widely used distro that’s almost totally ignored: Arch Linux.Arch gets very little coverage for a several reasons, not the least of which is that it’s somewhat difficult to install and requires you feel comfortable with the command line to get it working. Worse, from the point of view of anyone trying to appeal to mainstream users, that difficulty is by design – nothing keeps the noobs out like a daunting install process.It’s a shame, though, because once the installation is complete, Arch is actually – in my experience – far easier to use than any other Linux distro I’ve tried.But yes, installation is a pain. Hand-partitioning, hand-mounting and generating your own fstab files takes more time and effort than clicking install and merrily heading off to do something else. But the process of installing Arch teaches you a lot. It pulls back the curtain so you can see what’s behind it. In fact it makes the curtain disappear entirely. In Arch, you are the person behind the curtain.In addition to its reputation for being difficult to install, Arch is justly revered for its customizability, though this is somewhat misunderstood. There is no default desktop in Arch. What you want installed on top of the base set of Arch packages is entirely up to you.ARCH DESKTOP SCREENSHOT LINUX – OBVS VARIES DEPENDING ON USER While you can see this as infinite customizability, you can also see it as totally lacking in customization. For example, unlike – say – Ubuntu there is almost no patching or customization happening in Arch. Arch developers simply pass on what upstream developers have released, end of story. For some this good; you can run pure GNOME, for instance. But in other cases, some custom patching can take care of bugs that upstream devs might not prioritize.

The lack of a default set of applications and desktop system also does not make for tidy reviews – or reviews at all really, since what I install will no doubt be different to what you choose. I happened to select a very minimal setup of bare Openbox, tint2 and dmenu. You might prefer the latest release of GNOME. We’d both be running Arch, but our experiences of it would be totally different. This is of course true of any distro, but most others have a default desktop at least.Still there are common elements that together can make the basis of an Arch review. There is, for example, the primary reason I switched – Arch is a rolling release distro. This means two things. First, the latest kernels are delivered as soon as they’re available and reasonably stable. This means I can test things that are difficult to test with other distros. The other big win for a rolling distro is that all updates are delivered when they’re ready. Not only does this mean newer software sooner, it means there’s no massive system updates that might break things.Many people feel that Arch is less stable because it’s rolling, but in my experience over the last nine months I would argue the opposite.I have yet to break anything with an update. I did once have to rollback because my /boot partition wasn’t mounted when I updated and changes weren’t written, but that was pure user error. Bugs that do surface (like some regressions related to the trackpad on a Dell XPS laptop I was testing) are fixed and updates are available much faster than they would be with a non-rolling distro. In short, I’ve found Arch’s rolling release updates to be far more stable than anything else I’ve been using along side it. The only caveat I have to add to that is read the wiki and pay close attention to what you’re updating.

Battery for HP Compaq 2710p
Battery for HP Compaq 2510p
Battery for HP Compaq 6710b
Battery for HP Compaq 6535b
Battery for HP Compaq 6530b
Battery for HP Compaq 6515b
Battery for HP Compaq 8710p
Battery for HP Compaq 8710w
Battery for HP Compaq 6910p
Battery for HP Compaq 8510p
Battery for HP COMPAQ 6830s
Battery for HP COMPAQ 6820s
This brings us to the main reason I suspect that Arch’s appeal is limited – you have to pay attention to what you’re doing. Blindly updating Arch is risky – but it’s risky with any distro; you’ve just been conditioned to think it’s not because you have no choice.All of which leads me to the other major reason I embraced Arch – the Arch Philosophy. The part in particular that I find appealing is this bit: [Arch] is targeted at the proficient GNU/Linux user, or anyone with a do-it-yourself attitude who is willing to read the documentation, and solve their own problems.As Linux moves further into the mainstream developers seem to feel a greater need to smooth over all the rough areas – as if mirroring the opaque user experience of proprietary software were somehow the apex of functionality.Strange though it sounds in this day and age, there are many of us who actually prefer to configure things ourselves. In this sense Arch may well be the last refuge of the DIY Linux user. Is HP’s ambitious 3-in-one phablet replacement for PCs for you? Probably not for most of you, you may gather, but it does make for a fascinating proposition, and obvious sense for some workers wrestling with cumbersome old kit.HP explained to us how this week – with more details of how much all this will cost.The idea is to replace three business devices (laptop, tablet, phone) with one, a phone that does tricks. The Elite x3, a Windows 10 phone, has enough grunt to run (UWP) Windows apps reasonably well on a larger display. HP has furnished the device with two docks: a conventional desk stand, while the other is a laptop shell that takes its CPU cycles from the phone. Something like this has been tried before. In 2011, Motorola launched a model called the Atrix, which plugged into a laptop shell too – you can see pictures here. And just like Motorola, HP plugs the legacy app gap with a streaming app (VDI) service – Citrix in the predecessor, HP’s own Workspace with the Elite x3.

Další stránka »