Úvodní stránka » Advertising & Marketing » Batterie Dell Inspiron n4050 www.magasinbatterie.com

Batterie Dell Inspiron n4050 www.magasinbatterie.com

La Galaxy TabPro S se pare d’orLa Galaxy TabPro S se pare d’or
Hormis cela, les spécifications pour ce convertible de 12 pouces restent les mêmes. Il y a un processeur Intel Core M3-6Y30, un écran Super AMOLED d’une résolution de 2 160 x 1 440 pixels, une connectivité Wi-Fi 802.11ac et une paire de webcams de 5 mégapixels.Comme l’opus original, le dispositif est très élégant, avec une épaisseur de 6,3 mm et un poids de 693 grammes. On retrouve également une intéressante batterie qui fournit une autonomie estimée à 10,5 heures lorsque vous êtes en déplacement. La charge rapide signifie également que la tablette peut être entièrement rechargée en 2,5 heures.L’autre différence est le prix, puisque la version « Gold Edition » de la TabPro S vous coûtera 1 000 dollars — alors que sa prédécesseure est vendue aux alentours de 800 dollars aujourd’hui. Autrement dit, vous allez devoir débourser un peu plus pour avoir de meilleurs composants.Lorsque j’ai pu prendre en main la Galaxy TabPro S, j’ai réellement apprécié son esthétique, et elle est clairement l’une des meilleures tablettes sur Windows 10 que j’ai utilisé, avec un écran particulièrement impressionnant.

Le prochain fleuron de la gamme Galaxy C, le Galaxy C9, a maintenant reçu la certification de l’agence de réglementation de télécommunication chinoise de TENAA. Habituellement, la plupart des appareils sont certifiés par la TENAA quelques semaines avant leur lancement, suggérant que le Galaxy C9 pourrait être officialisé un peu avant la fin de l’année.Comme les autres smartphones de la gamme Galaxy C, le Galaxy C9 devrait être lancé seulement en Chine, et ne devrait pas arriver sur d’autres marchés. Le listing dans la TENAA confirme la plupart des spécifications clés du smartphone, et les images publiées par la TENAA confirment un châssis métallique premium, semblable à celui du Galaxy C5 et du Galaxy C7.Le Galaxy C9 (SM-C9000) va offrir un très grand écran Super AMOLED de 6 pouces d’une résolution full HD, soit 1 920 x 1 080 pixels. Depuis que les grandes phablettes semblent être à la mode dans les marchés chinois, l’énorme écran du C9 va être l’un de ses principaux atouts. Sous le capot, le Galaxy C9 va disposer du processeur de milieu de gamme de Qualcomm, le Snapdragon 652, jumelé avec 6 Go de mémoire vive (RAM). Si cette information est authentique, il s’agira du premier smartphone de Samsung à offrir plus de 4 Go de RAM. Pour le stockage, le Galaxy C9 offrira 64 Go de mémoire interne, qui peut être étendu par une carte micro SD.

À l’arrière, on va retrouver une caméra de 16 mégapixels avec un flash LED. Pour les amateurs de selfie, le Galaxy C9 offrira également une caméra frontale de 16 mégapixels. Pour avoir une grosse autonomie, le smartphone embarque une batterie de 4 000 mAh. Le reste des caractéristiques clés comprennent le support réseau 4 G LTE, un capteur d’empreintes digitales intégré dans le bouton d’accueil, et Android 6.0.1 Marshmallow.Avez-vous mis la main sur le casque de réalité virtuelle de Sony, le PlayStation VR ? Possédez-vous également une Xbox One ou un PC ? Eh bien, il se trouve que le casque de Sony fonctionne étonnamment bien avec des machines concurrentes.Le PlayStation VR dispose d’un « mode cinéma » qui offre un écran flottant sur la visière du casque. Il reflète essentiellement l’action de la PlayStation 4 comme toute source 2D, vous permettant d’utiliser le casque même pour les applications et les jeux qui ne sont pas spécifiquement conçus pour le PS VR.Et, grâce à la façon dont le traitement du PlayStation VR fonctionne, cette caractéristique peut être utilisée avec, eh bien, à peu près tout ce qui dispose d’une sortie vidéo HDMI.

Tout ce que vous devez faire pour faire fonctionner le PlayStation VR avec un périphérique qui n’est pas de Sony est de le brancher en HDMI dans le port destiné à recevoir les signaux de votre PS4. Ainsi, vous allez pouvoir pousser du contenu émanant de votre set-top box, votre Wii U ou encore de votre Xbox One.Néanmoins, il y a quelques limites — c’est plutôt logique pour un processus non officiellement pris en charge par Sony. Par exemple, en branchant un PC, si vous pouvez visualiser votre bureau ou vos applications, ne vous attendez pas à une véritable expérience de réalité virtuelle comme sur le HTC Vive ou le Oculus Rift. Le casque PS VR va simplement reproduire l’expérience d’un écran externe dans ce cas.De même, alors que vous pouvez jouer à Gears of War 4 sur votre Xbox One et vous servir de votre PS VR comme un écran, sans accès direct à une caméra externe, le casque ne peut pas ajuster votre vue virtuelle quand votre tête bouge dans un espace en trois dimensions. Et ne comptez pas sur l’utilisation du casque pour jouer à des jeux PC conçus pour le Oculus Rift ou le HTC Vive : ces plates-formes ne vont même pas reconnaître le casque.

Quoi qu’il en soit, avec les louanges du PlayStation VR, c’est un joli petit extra — il faut juste être conscient de ses limites.Alors que la PlayStation Vita n’a pas vraiment le succès escompté, la société recherche d’autres appareils pour mettre ses jeux dans les poches des joueurs. En mars 2018, PlayStation va libérer au moins cinq jeux sur iOS et Android. Des sources affirment que les cinq nouveaux jeux vont être lancés d’ici la fin de l’année 2018, mais les titres seront annoncés d’ici la fin 2016.ForwardWorks, une société chargée de relancer la marque PlayStation sur mobiles, sera responsable du développement des jeux. La société a commencé cette pratique en mars dernier, pour faire suite à une restructuration qui a transformé Sony Computer Entertainment en Sony Interactive Entertainment. Le plan de proposer des jeux PlayStation sur mobile a été révélé à ce moment-là.« ForwardWorks mettra à profit la propriété intellectuelle de nombreux titres dédiés à la PlayStation ainsi que les personnages, tout comme les connaissances et le savoir-faire de l’expertise de développement de jeu qui ont été acquis au fil des ans avec les entreprises PlayStation pour fournir une application de jeu optimisé pour les smartphones aux utilisateurs au Japon et en Asie », a indiqué Sony lorsque ForwardWorks a été dévoilé.

Comme la première annonce l’a suggéré, les jeux sur mobile seront d’abord libérés au Japon et arriveront ensuite dans d’autres pays d’Asie. Un représentant PlayStation a déclaré au Wall Street Journal ne pas avoir de plans pour pousser les jeux en Europe ou aux États-Unis à ce jour. Parmi les titres que l’on pourrait retrouver sur mobile, on peut citer Uncharted : Fight for Fortune, qui a également été lancé sur la Vita.Bien que la PlayStation 4 continue d’être la console phare, et que le casque PlayStation VR est attendu pour ouvrir un nouveau secteur, l’avance de Sony sur la concurrence s’est considérablement réduite au cours des derniers mois.Apple peut être en mesure de faire sa prochaine génération de smartphones encore plus minces et plus compacts en abandonnant les bords d’écran, et tout ce qu’il se cache en dessous. Apple vient d’obtenir un nouveau brevet pour intégrer son capteur de lumière ambiante dans l’écran lui-même, ce qui signifie qu’il pourrait ne pas avoir besoin d’espace supplémentaire autour du bord de l’écran.Le but d’un capteur de lumière ambiante est de laisser l’OS du smartphone savoir la quantité de lumière absorbée par l’écran à tout moment. Il est la raison pour laquelle l’iPhone (et la plupart des smartphones modernes d’autres fabricants) peut ajuster automatiquement la luminosité de l’écran. Cela permet de lire ce qu’il y a sur l’écran dans n’importe quelle condition, ou d’éviter de plomber l’autonomie du mobile.

Ce capteur est habituellement placé latéralement sur le devant de l’appareil, mais le brevet d’Apple suggère que la firme travaille sur celui-ci afin de le placer sous l’écran lui-même. AppleInsider affirme que cette technique pourrait également être utilisée pour le capteur de proximité, éliminant l’espace nécessaire autour de l’écran.Un capteur de lumière ambiante incrusté dans l’écran du futur iPhone ?Un capteur de lumière ambiante incrusté dans l’écran du futur iPhone ?
Une sensibilité de l’écran en moinsLe potentiel inconvénient est qu’une partie de la sensibilité tactile sur l’écran pourrait être perdue. Le brevet suggère que la partie passive de l’écran peut être utilisée pour afficher des informations telles que l’heure et l’autonomie restante.Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un design intéressant, et il pourrait faire allusion à ce que l’avenir de la conception des smartphones pourrait être du côté d’Apple. Néanmoins, et comme toujours avec les brevets, ce dernier pourrait ne jamais voir le jour.

Certaines personnes aiment simplement utiliser la technologie et ne se soucient pas de ce qui est à l’intérieur. Cependant, d’autres sont fascinés par tous les aspects de ce qui rend un produit si populaire, et c’est pourquoi des gens n’hésitent pas à démonter tous les produits qui existent sur le marché. Aujourd’hui, Sony se retrousse elle-même les manches, et publie une nouvelle vidéo qui montre le démontage de son casque de réalité virtuelle, le PlayStation VR. Cette vidéo, disponible sur YouTube et visible ci-dessus, va ravir tous les amateurs de l’électronique.La PlayStation VR représente la contribution de Sony dans un secteur de la réalité virtuelle en pleine croissance. La principale concurrence émane du Oculus Rift et du HTC Vive. Néanmoins, comme vous l’avez lu à diverses reprises sur le blog, le casque PlayStation VR tire parti de la base de clients de la PlayStation 4 et de l’écosystème de jeux pour offrir une solution puissante et compétitive dans le secteur de la réalité virtuelle.De plus, son achat passe sous la barrière des 1 000 euros pour un système de réalité virtuelle complet — le casque et la console.

La vidéo de démontage de Sony nous donne un aperçu assez complet des différents éléments qui composent le casque PlayStation VR. Tout d’abord, on va retrouver un simple cache amovible par l’utilisateur. À partir de là, tout le reste va demander davantage d’expertise. Les éléments décoratifs qui sont retirés ont l’air assez fragiles, et je vous recommande de regarder la vidéo plutôt que de reproduire ceci chez vous si vous voulez voir ce qu’il y a à l’intérieur.PlayStation VR : lentilles démontéesPlayStation VR : lentilles démontées
Une fois le capot supérieur retiré, les choses commencent à devenir plus intéressantes. La carte mère embarque tous les composants intégrés, et prend une part relativement faible de la masse globale du PlayStation VR. Comme prévu, l’unité optique constitue le plus grand élément du casque, abritant les lentilles et divers éléments destinés à empêcher les débris hors du champ de vision de l’utilisateur. Le reste de la vidéo montre la conception de la barre sonore, qui contient un certain nombre de pièces essentiellement mécaniques et relativement peu de produits électroniques.En fin de compte, le casque PlayStation VR contient les composants prévus pour un système de ce genre, et la vidéo montre la relative simplicité de l’appareil. Il convient de noter que iFixit a également désossé la bête, et a donné une note de 8 sur 10 au démontage. Une belle note, que l’on doit à Sony qui a fait de judicieux choix techniques : peu de pièces collées, une utilisation systématique de vis standard, et un agencement des câblages bien pensé.

Napsat komentář