Úvodní stránka » Blogy a osobní weby » Batterie Fujitsu Stylistic ST4000P

Batterie Fujitsu Stylistic ST4000P

Pendant un an après son lancement, Microsoft a permis aux utilisateurs de « vieilles » versions de son système d’exploitation de bureau de mettre à niveau gratuitement celui-ci vers Windows 10. Cette offre a pris fin la semaine dernière, le vendredi 29 juillet.Si vous étiez sur une île déserte, et que vous avez manqué la date limite, vous serez intéressé d’apprendre que l’offre de mise à jour gratuite de la société vers Windows 10 est toujours à la disposition de ceux qui utilisent des technologies d’assistance. Microsoft ne limite pas son offre, et ne vérifie pas que vous les utilisez. Pour ceux qui l’ignorent, ces dernières sont des fonctionnalités conçues pour les personnes ayant une déficience auditive ou de la vue, permettant des choses telles que le grossissement de texte à l’écran, et l’inclusion d’un narrateur à haute voix.Donc, oui, cela signifie que ce processus doit fonctionner pour les utilisateurs. Tout ce que vous devez faire est de vous rendre sur cette page sur le site de Microsoft, et de cliquer sur le bouton « Mettre à niveau maintenant » pour télécharger l’outil d’installation afin de commencer.Avec ses caractéristiques précédemment annoncées, Windows 10 va également obtenir une énorme mise à jour connue comme « Anniversary Update », qui apportera des fonctionnalités supplémentaires comme la suite d’outils Windows Ink pour une utilisation avec des stylets, Cortana sur l’écran de verrouillage, le support d’extension pour le navigateur Edge, un shell bash intégré nativement, et un mode noir pour l’interface.Autrement dit, et pour en revenir au sujet initial, Microsoft laisse toujours une voie ouverte pour les utilisateurs de Windows 7/8.1 de basculer vers le nouvel OS s’ils sont dans le besoin des technologies d’assistance. Si vous vous demandez combien de temps cette offre élargie va durer, nous ne le savons toujours pas.

Nous avons vu des réfrigérateurs connectés Family Hub de la part de Samsung, les poêles connectés, et des cuisinières connectées — mais un nouvel effort de la Fondation Mozilla, derrière le célèbre navigateur Web Firefox, pourrait enfin répondre à l’ultime question de la cuisine connectée : « quoi manger pour le dîner ? ».Mozilla développe un robot de cuisine intelligent capable d’aider les consommateurs à savoir quoi cuisiner pour leurs repas. Le projet, qui est seulement à l’étape de validation, est brièvement décrit sur le wiki de Mozilla.« Tout au long de ce projet, nous explorons l’idée de savoir ce qui est dans votre réfrigérateur en tout temps, avec peu ou pas d’effort », lit-on sur le wiki. « Puis après avoir pris connaissance des ingrédients dans votre cuisine, nous pourrons suggérer de nouvelles et saines recettes à essayer. Pour ce faire, nous utilisons la technologie de reconnaissance d’images pour analyser les produits alimentaires et les codes à barres ».Le projet a été lancé au mois de juin, mais il est récemment devenu public après le Smart Kitchen Summit. « Smart Kitchen », comme Mozilla nomme l’initiative sur son wiki, fait partie des projets des appareils connectés de Mozilla. Et selon le Smart Kitchen Summit, ce dernier pourrait prendre la forme d’une plate-forme logicielle qui utilise diverses technologies, comme des capteurs RFID ou la reconnaissance d’image. L’intelligence artificielle pourrait quant à elle tenir compte des préférences alimentaires, du stock alimentaire actuel et d’autres facteurs pour aider une personne à coordonner et à cuisiner des repas.

Alors que Mozilla commence juste ce projet, la firme a exposé des objectifs pour valider l’hypothèse que les gens veulent des recettes qu’ils peuvent faire avec ce qu’ils ont dans leurs placards et leur frigo.Pour suivre les objectifs de Mozilla pour ce projet au fur et à mesure qu’il progresse, vous pouvez suivre son tableau de bord sur Trello.La deuxième génération de l’Apple Watch pourrait être plus mince, si l’on en croit les déclarations de Digitimes. Le fournisseur d’écran pour Apple, TPK Holdings, a révélé que la société est en train de passer d’un panneau de verre sur du verre « Glass on Glass » (G/G) à une solution à un verre « One Glass Solution » (OGS) dans la prochaine version de l’Apple Watch.Les écrans tactiles traditionnels utilisent la technologie « Glass on Glass », ce qui signifie que les composants sont pris en sandwich entre deux feuilles de verre.

En passant à un écran OGS, la smartwatch Apple Watch 2 pourrait être plus mince, ou rester avec la même épaisseur. Néanmoins, si tel est le cas cela pourrait être une bonne nouvelle pour les futurs porteurs. En effet, la montre pourrait avoir plus d’espace pour une plus grande batterie. Cette nouvelle information corrobore les précédentes rumeurs rapportant que l’Apple Watch 2 pourrait être 40 % plus mince que sa prédécesseure.L’Apple Watch 2 va-t-elle offrir une meilleure autonomie ?L’Apple Watch 2 va-t-elle offrir une meilleure autonomie ?
Une vraie nouveauté ?L’Apple Watch, et la plupart des autres smartwatches en général, a souffert des problèmes d’autonomie. Les actuels porteurs de la smartwatch du géant de Cupertino ont eu besoin d’éteindre l’écran lorsqu’il ne l’utilisait pas, afin d’économiser la batterie, ce qui devient vite une réelle corvée pour quiconque souhaite rapidement avoir de l’information.Une meilleure autonomie combinée avec un écran OLED pourrait signifier que l’Apple Watch pourrait enfin afficher l’heure sans que vous ayez besoin de lever votre bras.

L’Apple Watch 2 pourrait également inclure une puce GPS pour aider les coureurs à suivre leur activité sans la nécessité de porter leurs iPhone avec eux. Physiquement, l’Apple Watch 2 devrait exactement ressembler à la première génération, puisque la plupart des changements apparaîtront sous le capot et sur la partie logicielle.Philips n’est pas étranger à la santé. En fait, Philips Healthcare fournit certains équipements industriels pour les hôpitaux, allant des scanners aux défibrillateurs. Il n’est donc pas étonnant que la société souhaite aller plus loin, en faisant des progrès dans l’ère des objets connectés, un marché en en plein essor.Aujourd’hui, Philips a lancé non seulement un dispositif portable (wearable), mais également un écosystème connecté dédié au secteur de la santé. Le Philips Personal Health Program dispose d’un certain nombre de dispositifs connectés, parmi lequel on va retrouver une balance, un thermomètre, deux moniteurs de pression artérielle (bras et poignet) et une montre connectée qui sert de plaque tournante, avec l’application de santé HealthSuite disponible sur iOS et Android.

Tandis que les appareils connectés sont conçus pour aider les porteurs à instituer dans leur vie une activité physique saine, les produits de Philips sont destinés à des personnes plus âgées, et conçus pour offrir une image plus complète de la santé, dans le cadre de sa gamme de produits de qualité médicale dédiés aux consommateurs.Avec son simple cadran noir et son écran recouvert d’un verre Gorilla Glass, la Philips Health Watch ne cherche pas à être flashy ou s’initier dans la mode. Le cadran lui-même n’est pas tactile, mais la bague autour l’est, de sorte que vous glissez et tapez sur la circonférence de la montre pour changer l’écran. Un tas de vues sont disponibles, montrant les diverses statistiques recueillies. Vous pouvez même renseigner les aliments que vous avez mangés directement dans la montre, vous évitant de sortir votre smartphone.Si la Health Watch coûte 250 dollars outre Atlantique, sachez qu’elle est dépourvue d’un écran tactile couleur, n’offre aucune notification, en dépit d’un prix assez élevé. Cependant, elle est capable de prendre des mesures très précises comme la fréquence cardiaque, le suivi de l’activité ou encore le sommeil – allant au-delà de simplement compter le nombre de pas.

Bien sûr, Apple n’est pas le seul à travailler pour rendre les emojis un peu plus diversifiés. Google a récemment annoncé un certain nombre de nouveaux emojis qui devraient apparaître dans les futures versions d’Android. Parmi les nouveautés chez le géant de la recherche, on retrouve des versions féminines de 33 emojis déjà existants, et 11 nouveaux emojis montrant des femmes dans les milieux professionnels.Comme mentionné précédemment, la mise à jour iOS 10 comprendra également l’emoji d’un drapeau arc-en-ciel, qui a été proposé comme un ajout le mois dernier. En plus de cela, Apple a récemment proposé cinq emojis qui pourront être soit des hommes ou des femmes — un juge, un artiste, un astronaute, un pilote et un pompier.Bien qu’intéressant, Apple a joué un rôle dans l’émergence des emojis. En effet, la société est membre du Consortium Unicode, qui est le groupe qui approuve les nouveaux emojis avant qu’ils ne soient poussés à des smartphones – et ainsi compatibles quelque soit le système d’exploitation. Les nouveaux emojis devraient être déployés aux côtés d’iOS 10 à l’automne.Google rapporte que 90 % de la population dans le monde utilise des emojis, et fournir aux gens plus d’options pour s’exprimer est une excellente chose.Microsoft fait de considérables efforts pour renforcer la sécurité de Windows 10. Et, le géant de Redmond vient d’annoncer des changements à la façon dont elle gère les drivers sur le système d’exploitation. En effet, ces derniers doivent dorénavant être signés numériquement par la société.

Comme BetaNews l’a repéré, c’est en fait l’année dernière que Microsoft a annoncé qu’il faudrait que tous les drivers soient soumis sur le portail Windows Hardware Dev Center pour être signés numériquement.Mais à l’époque, Microsoft n’a pas appliqué cela comme une règle en raison de divers problèmes techniques de préparation, et des orientations politiques. Cependant, à partir de maintenant, en commençant par les installations de la build 1607 de Windows 10, cette règle sera pleinement appliquée. Autrement dit, les drivers non signés par le Dev Center mentionné ci-dessus ne seront pas chargés par le système d’exploitation.Notez que cela ne concerne pas les anciens drivers, juste les futurs. En outre, la nouvelle politique s’applique uniquement aux nouvelles installations de Windows 10, de sorte que les systèmes mis à niveau à partir de versions précédentes de Windows permettent toujours l’utilisation de drivers cross-signés.L’idée de la nouvelle politique est de rendre les utilisateurs moins vulnérables aux multiples logiciels malveillants, puisque Windows 10 ne va évidemment pas accepter tout driver qui n’a pas été signé par Microsoft à l’avenir.La firme de Redmond a également fait un certain nombre d’améliorations sur la sécurité avec la mise à jour Anniversary Update, parmi lesquelles on peut citer des améliorations pour Windows Hello, et de nouvelles mesures anti-malware pour Windows Defender. La mise à jour sera déployée dès aujourd’hui.

Napsat komentář